Cantercel

Cantercel par Denis Jallet

Présentation détaillée du projet

Le lieu

Le site de Cantercel est situé sur la commune de la Vacquerie-et-Saint-Martin-de-Castries dans l’Hérault. Il couvre 70 hectares de terrain au sud du Larzac méridional, à 750 mètres d’altitude, à 50 kilomètres de Montpellier et Millau et est accessible par l’autoroute A75. Le site a une forte valeur naturelle et paysagère en climat méditerranéen de moyenne montagne.

Le projet

Le projet de permaculture s’inscrit dans un projet global de développement du site, à vocation touristique d’expérience et pédagogique. Il est prévu à terme une capacité d’accueil totale - saisonnière et à l’année - d’une centaine de personnes représentant environ 1 500 visiteurs par an. Nous prévoyons également de développer les visites guidées du site le week-end, ce qui représenterait 400 visiteurs de plus. Cette activité à destination des particuliers sera complétée par l’accueil de séminaires d’entreprises représentant un potentiel annuel de 200 personnes supplémentaires.

L’objectif est de tendre vers l’autonomie du site par le développement d’une activité de culture maraîchère et fruitière. En complément, nous envisageons un petit troupeau de moutons pour l’entretien des espaces verts.

Le développement de l’activité de permaculture sera progressif avec la mise en exploitation d’une première zone de 250 m² dès le printemps 2021 extensible à 1000 m² d’ici deux ans. Les travaux préparatoires devront donc démarrer à l’automne 2020. Un potentiel de 2 hectares cultivables existe sur le site, réparti entre deux vallons.

Afin que l’activité de permaculture soit économiquement viable, nous anticipons un modèle économique qui ne se limite pas à la culture maraîchère et fruitière et qui laisse une large part à la pédagogie et la formation.

Une étude menée par Sup’Agro Montpellier propose un premier design d’espace de 210 m². Elle a également mis en évidence trois pré-requis nécessaires :

  • la création d’un réseau de bassins de gestion des eaux superficielles afin de permettre l’irrigation,

  • la création d’une serre de 50 m²,

  • la protection contre les prédateurs d’animaux (rapaces, renards) et végétaux (sangliers, chevreuils, lièvres).

Le premier point concernant la récupération des eaux superficielles est crucial pour le succès du projet. Il va nécessiter des aménagements conséquents pour récupérer les eaux des toits des bâtiments existants, la stocker et l’acheminer.

Les ressources disponibles

Afin d’aider au lancement du projet, nous mettons à disposition les ressources suivantes :

  • Une personne en charge de la maintenance et de l’entretien des espaces verts en support,

  • une petite serre de 10 m²,

  • un début de réseau de récupération des eaux superficielles,

  • une chambre privative dans une maison dont les autres espaces sont à partager quelques semaines par an, la maison étant en proximité immédiate de la zone de permaculture.

Les activités existantes

  • Agence d’architecture,

  • atelier de menuiserie,

  • lieu école dans le domaine de l’architecture, l’autoconstruction, la permaculture, la construction en pisé,

  • location d’un gîte à l’année,

  • location de cabanes équipées d’une borne sanitaire en saison.

Ressources humaines

Je recherche un porteur de projet en permaculture
Nous recherchons un porteur de projet en permaculture afin de lancer et pérenniser l’activité sur le site et lui permettre d’en vivre. Nous souhaitons que cette personne s’établisse sur le site afin de contribuer à son animation et devienne partie-prenante du projet global de développement. A cette fin, nous mettons à disposition l’hébergement, le terrain et quelques équipements existants. Idéalement, cette personne sera formée et aura une expérience significative en permaculture. Elle rendra viable l’activité de permaculture en développant un modèle économique pérenne porté par des activités pédagogiques et de formation notamment.

J'aime
Je partage

placeholder

Denis Jallet

Description: 
En 1970, Jean Pierre Campredon, architecte et urbaniste, découvre l’architecture organique de Frank Lloyd Wright lors de la création de l’atelier Sens et Espace par Hervé Baley enseignant à l’École Spéciale d’Architecture. Sa pédagogie imprègne plusieurs promotions d’architectes de différents pays. Environ 400 thèses approfondissent une recherche sur la perception des lieux, l’organisation de l’espace et son influence sur les hommes et l’environnement. En 1990, après la fermeture de l’atelier, l’association Sens Espace Europe est créée afin de poursuivre les activités pédagogiques en les associant à des pratiques constructives dans le cadre d’un site dédié à l’expérimentation en architecture. Ainsi est né Cantercel qui signifie "chanter la terre et le ciel". Aujourd'hui, Cantercel a dépassé le cadre de l'architecture et est devenu un lieu de rencontres inattendues entre partenaires de disciplines variées cherchant à expérimenter comment mieux habiter et fertiliser le lieu.

Localisation